Récupérer

2018 ? Un grand voyage aux multiples destinations. En famille. En amoureux. En tribus. De l’amour. En famille. En amoureux. En tribus. Des rires et des fêtes. En famille. En amoureux. En tribus.

Des vues sur jardin. Des vues sur mer. Des vues sur villes. Des vues sur baskets fluo. Des vues sur Belle Henriette. Des vues sur d'(ADOrables) MonStrésors. Des défis sportifs. Des cafés fumants. Du vin au(x)verre(s). Une première manif. Pour le climat. Une course. Pour les réfugiés. Des post-it et des bougies. Pour des causes qui MA semblent justes.

Voilà ce que vous murmure le fil instragram d’une MApapote. Du bonheur. De la lumière. Du « j’en veux encore ».

Ce qu’il ne dit pas ? La course d’une poule sans tête. Les grandes fatigues. Les (doubles) doigts d’honneur. Les « c’est pas correct ».  Les « c’est pas juste ». Les « j’en peux plus ».  Les « je vaux mieux que ça. #oupas? ». Les « j’aurais dû faire médecine ».  Et il n’a pas à le dire. Certainement pas. C’est comme ça.

2019 ? Un grand voyage aux multiples destinations. En famille. En amoureux. En tribus. De l’amour. En famille. En amoureux. En tribus. Des rires et des fêtes. En famille. Et pas mal de vues sur. En tout cas. En famille. En amoureux. En tribus. Je MA le souhaite. Je nous le souhaite. Je vous le souhaite. #coeur

Ce qui va changer ? La fixation d’un thème. Un fil conducteur. A suivre. A ne pas perdre. 2019 sera l’année de la récup’. Récupérer, oui …

Je souhaite récupérer. Reprendre des forces. Je vous le souhaite aussi. C’est un bon point de départ. Se (re)poser. Se recentrer. Prendre soin de soi. Ne pas s’oublier. Poser ses limites.

Je souhaite récupérer. Trouver du temps. Ou mieux gérer celui que j’ai.  Je vous le souhaite aussi. Parce que tout va de plus en plus vite.  Parce qu’on a plusieurs vies en une. Parce qu’on voudrait exceller dans toutes. Et que, pourtant, les jours ne comptent pas plus d’heures.

Je souhaite récupérer. Et si pour reprendre des forces et mieux gérer le temps, on se servait de ce qui existe déjà. Puiser dans le stock sans s’épuiser. Penser durablement. Agir durablement. Consommer durablement. J’en suis au commencement. Pas à pas. Un joli défi, ne trouvez-vous pas ?

Et je commence 2019 en réutilisant les voeux. Cinq billets à thème sur ce blog. Je les ai tous relus. Et dans chaque, quelque chose que je MA souhaiterais bien. Que je MA vois bien souhaiter.  A toi. Ou à toi, là-bas. Ou à vous. Alors puisez. Prenez. Et n’hésitez pas à les offrir. C’est cadeau.

Belle année 2019. Prenez soin de vous.

Souhaiter le meilleur #coeur

J’aime souhaiter le meilleur. J’aime l’espérer, aussi. J’espère que votre vie se mette bien. Mieux. Ou encore mieux. Je vous souhaite  une belle et longue accalmie. Que les saveurs s’équilibrent. Que le piquant devienne un (léger) piment. Que le doux vous apaise. Je vous offre des arômes de résilience et de bienveillance. Respirez-les à souhait. Quand vous vous sentirez prêt·e·s.

#sandrakimstaïle

Et donc voilà ce que je v(o)eux pour nous. Et le nous, c’est vous, c’est MA. Je nous souhaite de croire en nous, de trouver notre place ou de la (re)créer, d’être entouré.e. de gens qui nous veulent du bien, de transmettre confiance et autonomie, d’apprendre et d’enseigner. Je nous souhaite des défis et l’envie furieuse de les relever. Je nous souhaite la santé. Bref, je nous souhaite d’aimer la vie, même si c’est une folie.

C’est bon de vieillir parfois

Rebondir. Voilà ce que je vous souhaite. Je vous souhaite de rebondir. Mon regard se pose sur vous. Toi, lui, elle. Eux aussi. Croyez-MA … Les rires (re)jaillissent. Les regards pétillent à nouveau. Les douleurs s’apaisent. Les plaies cicatrisent. De belles choses arrivent. De beaux moment se savourent. Encore et toujours.

Mes voeux, en veux-tu ? 

Je nous souhaite de (bien) vivre. Je nous souhaite des sourires et des pieds de nez au(x) sale(s) année(s). Je nous souhaite  de trouver apaisement et bonheur. Je nous souhaite d’avancer. D’oublier ce qui peut l’être. De chérir les jolis souvenirs. D’être gentil avec soi-même, surtout. Je nous souhaite des victoires.  Je nous souhaite tolérance et reconnaissance.

Je nous souhaite des tribus. De coeur ou de sang. Je nous souhaite des papotes, des rires et de la tendresse. Je nous souhaite de trinquer (tchin’) sans morfler (bam). Je nous enjoins à prendre soin de nous, de vous, des autres. A garder un œil sur notre santé. A la préserver. A se battre si nécessaire. Je nous souhaite des foulées défoulantes. Ou toute autre chose qui équilibre corps et coeur.  Je nous souhaite épanouissement et bien-être. Je nous murmure d’aimer nos proches. De leur dire, aussi. De vrombir de plaisir.  De savourer ce que nous avons. De créer ce qui nous manque. De vivre de belles rencontres. De (se) choisir. De (se) trouver. Je nous souhaite d’être libre. De nos pensées. De nos plaisirs. De nos envies. Je nous souhaite de vivre, simplement. Simplement bien.

Le top 5

Une belle année … Parce que, oui, je vous la souhaite belle. Passionnée. Pimentée de grains de folie. Drôle. Je vous souhaite de voir les p’tits bonheurs. Je vous souhaite d’ouvrir les bonnes portes. Je vous souhaite des surprises et des rencontres inattendues. Je vous souhaite la santé aussi. Surtout. Je vous souhaite d’aimer. Je vous souhaite de trouver les mots pour le dire. Parce qu’il n’y a pas (plus) de temps à perdre … La vie va vite …

 

IMG_1989

 

Publicités